15 et 16 Novenbre 2011 à BREST

jeudi 28 juillet 2011, par Paul Monnoyer

Les rencontres nationales des PEL offrent, depuis leur première édition, un espace pour tous ceux qui se questionnent sur l’éducation et contribuent à ouvrir de nouvelles pistes, de nouveaux projets, de nouveaux partenariats. Les Francas et la Ville de BREST, en partenariat avec le Réseau Français des Villes Éducatrices et Association Nationale des Directeurs de l’Éducation des Villes de France vous invitent à explorer ensemble de nouvelles questions pendant deux jours, les 15 et 16 Novembre 2011 à Brest.

La thématique de cette 4e édition :

Un projet d’éducation : pour quel developpement territorial ? Quels temps, espaces et contenus éducatifs ?

L’Éducation des enfants ne relève pas, uniquement de la famille d’un côté et de l’école de l’autre. Les « autres » acteurs éducatifs, du troisième temps des enfants et des jeunes, les mouvements d’éducation populaire, les collectivités, les associations, les médias, les pairs, etc. ont progressivement été encouragés à prendre une place de plus en plus importante dans l’éducation des enfants et des jeunes. Les projets Educatifs Locaux (PEL) sont souvent le cadre local d’expression du partenariat entre l’ensemble des acteurs éducatifs d’un territoire. L’enjeu est de réduire les inégalités pour les enfants et les jeunes selon le territoire sur lequel ils résident, grâce à la coordination locale de tous les acteurs éducatifs pour la réussite des enfants et des jeunes. Dans ce contexte d‘éducation partagée, temps, espaces et contenus éducatifs apparaissent comme interdépendants dans l’éducation des enfants, des jeunes et tout au long de la vie. Un projet d’éducation pour le développement d’un territoire nécessite leur mise en cohérence. Il soulève alors un certain nombre de questions pour les acteurs éducatifs dans le cadre des PEL.

• Comment les PEL peuvent-ils assurer une cohérence entre les temps des enfants et adolescents et celui des adultes ?

• Comment les PEL peuvent-ils « borner » un territoire pertinent pour un projet d’éducation ?

• Comment un projet territorial d’éducation peut-il permettre une transmission des savoirs cohérente ?

*******************

La Ville de BREST

Le PEL de Brest s’articule autour de deux principes : la prise en compte de la réalité locale de l’éducation et le partage d’objectifs en termes d’actions et de leviers. Il s’agit d’un projet global qui doit intégrer à la fois les demandes sociales et institutionnelles, et les spécificités des ressources, des contraintes et des besoins du territoire visé. Il est fortement structurant, même s’il demaeure souple et évolutif dans le temps et, comme tout projet, il vise le changement et est moteur de ce changement. Il permet la valorisation d’un territoire et la valorisation de processus éducatifs locaux par la concertation et l’implication des l’ensemble de la communauté éducative d’un territoire.

Les Francas

Les Francas sont une fédération nationale laïque de structures et d’activités dont la vocation est indissociablement éducative, sociale et culturelle. Ils agissent pour l’accès de tous les enfants et de tous les adolescents à des loisirs de qualité, en toute indépendance, et selon le principe fondateur de laïcité, ferment de cohésion sociale. Leur expertise éducative, déclinée à l’échelon local, est confortée par la dynamique d’un mouvement d’éducation populaire. Il rassemble tous ceux qui, en matière d’éducation, veulent faire émerger des idées nouvelles et stimulantes pour le développement des territoires.

Portfolio