Groupe thématique "enfants primo-arrivants demandeurs d’asile"

lundi 14 juin 2010, par elodie.cornec@mairie-brest.fr
Compte rendu réunion du 10 décembre 2009

L’accueil des enfants primo-arrivants demandeurs d’asile dans les écoles du quartier

L’année 2009 est marquée par un nombre important d’arrivée de familles primo-arrivantes à Brest.

Actuellement, 27 élèves de primaire sont recensés sur Brest comme primo-arrivants dont 19 demandeurs d’asile :

• L’école primaire Jean Macé accueille 13 enfants, • L’école Algésiras accueille également actuellement 2 primo-arrivants demandeurs d’asile.

Au collège de l’Harteloire, la classe internationale compte 17 adolescents et 14 sont scolarisés à Kerhalet.

Les familles qui arrivent sont principalement d’origine Tchétchène et Arménienne.

Retour sur la journée du 20 Octobre

• Les informations diffusées par le service « étrangers » de la mairie et le Pôle étrangers étaient riches et ont permis de donner des repères nécessaires à tous les professionnels présents,

• La présence du service Etrangers était un élément important car il constitue une ressource,

• Il aurait fallu pouvoir identifier la diversité des professionnels présents : un badge aurait pu permettre plus d’échange notamment pendant les pauses (ou une liste des personnes présentes),

• Certaines informations diffusées étaient complexes à appréhender,

Les documents supports de la rencontre sont sur le site du PEL,

Les perspectives de travail pour l’année 2010

Cette rencontre avait aussi pour objectif d’échanger sur les sujets que l’on souhaite travailler en partenariat au sein du PEL. Les thèmes repérés sont les suivants :

• La question de l’accès aux soins

Les professionnels présents expriment des difficultés concernant le dépistage et l’accès aux soins des enfants. Par exemple, des instituteurs ont découvert tardivement des problèmes de santé chez des enfants. Ainsi, il apparaît important de mieux comprendre et organiser le lien et l’articulation entre prévention, dépistage, soins. Un point serait à faire entre la médecine scolaire, le point H, le Conseil Général auquel pourrait être associé le service santé publique de la Ville de Brest. Madame Hamon précise que les infirmières et médecins scolaires seront difficilement mobilisables avant la rentrée prochaine du fait notamment de la campagne de vaccination de la grippe A. Dans ce cas, une première rencontre sera proposée en septembre/octobre 2010. Pendant ce temps, Elodie Cornec se propose de voir, avec le pôle étrangers et le point H, comment ces professionnels appréhendent cette problématique et s’ils partagent les premiers constats posés.

• Les jeunes de plus de 16 ans

Le pôle ressource est fermé depuis quelques semaines. Nous restons vigilant sur l’évolution de la situation car le pôle ressource est un outil important pour l’apprentissage du Français des jeunes de plus de 16 ans. Concernant les plus de 16 ans, les jeunes qui font appel aux services du CIO pour un soutien dans l’orientation et leur parcours scolaire sont peu nombreux. Le repérage et l’orientation vers les services existants pourrait être à travailler collectivement.

Portfolio