PEL Brest Europe - Groupe de travail "Parentalité"

lundi 7 avril 2008, par BALBOUS Solenn
Compte-rendu de la rencontre du 2 octobre 2007

Objet :

- Au regard de vos missions, quelles sont vos attentes par rapport à la mise en place du groupe de travail ? Pour vous, qu’est ce que la parentalité ? Comment cet axe est-il mis en œuvre dans votre structure ? - Quels sont vos attentes par rapport à ce groupe de travail ? (Echanges ? Partages d’expériences ? Construction d’actions collectives ?)

Contexte :

Lors de différentes rencontres (réunion PEL, travail sur la caractérisation du territoire, bilan du contrat de ville…) plusieurs partenaires du quartier ont émis le souhait de travailler sur la parentalité. Sur le territoire de l’Europe, de nombreuses initiatives, réflexions existent notamment dans l’exercice des missions de chaque structure au quotidien ou au travers de groupe de travail (parents d’ados, petite enfance, café des parents…).

La première rencontre de ce groupe a pour but de confronter les points de vue de chacun sur la notion de parentalité, de définir les attentes de chacun par rapport au groupe et ainsi définir une méthode de travail.

La rencontre s’est déroulée autour de 3 questions :

- Pour vous, c’est quoi la parentalité ?
- Comment cet axe « parentalité » est-il mis en œuvre dans votre structure ?
- Quelles sont vos attentes par rapport à ce groupe de travail ?

Pour vous, c’est quoi la parentalité ?

Ce travail s’est effectué en groupe. Chaque groupe devait définir la parentalité par des mots, des expressions. Voici la restitution de chaque groupe :

- Enfants
- Responsabilité
- Statut : juridique, naturel (prise en charge), affectif
- Monoparentalité (est-ce un statut ?, différent de parents séparés).
- Etre parent, habiter la fonction de parent, on devient parent, le fait d’avoir un enfant (les parents, est-ce des partenaires ?)
- Fonction d’aimer. L’amour suffit-il ?
- La question « d’élevage »
- Nourrir pour rendre autonome à la vie
- Accompagner le travail des parents
- Accompagner les parents
- Accompagner sur les questions qu’ils se posent
- Ne pas donner des recettes miracles
- Ne pas faire à la place
- La parentalité : pas de modèle unique, propre à chaque famille
- La parentalité : un état ou une fonction ?
- La parentalité : en constante évolution
- La parentalité comprend une fonction éducative (transmission des valeurs, des savoirs) et une fonction juridique (responsabilité)
- Le parent = adulte
- La parentalité = la question d’une fonction en mouvement
- La « relation » non unilatérale = l’enfant crée ses parents

Comment cet axe « parentalité » est-il mis en œuvre dans votre structure ?

Le service de prévention : le soutien à la parentalité est inscrit comme objectif de travail. Le public prioritaire du service est le 16-25 ans, dans chaque accompagnement de jeune, il est tenu compte de la place des parents. Le service peut également intervenir à la demande des parents. Ceux-ci attendent souvent des « recettes miracles ». Il est donc important de mettre en valeur les ressources de chaque parent.

MPT de Pen ar Créach : la parentalité est un axe fort de la MPT. Une des grandes difficultés est de se rendre disponible au quotidien pour les parents. Il est important d’aller vers eux, là où ils se trouvent. Lors de l’inscription des jeunes aux activités du secteur jeune, chaque parent est rencontré par un membre de l’équipe. La MPT met en place depuis 1998 des actions en direction des parents d’ados afin de répondre à leur questionnement.

Le CAP CSF accueillent les enfants de 3 à 12 ans. Le CAP se questionne actuellement sur la notion de « soutien à la fonction parentale ». Au travers cette notion, il y a une notion d’écoute (les parents ont besoin d’écoute). Comme beaucoup de structure, le CAP se heurte à la difficulté de mobiliser les parents. Il est nécessaire « d’apprivoiser » les parents par le dialogue. On a souvent tendance à discuter avec les parents lorsqu’on rencontre des difficultés avec leur enfant (CLSH).

Halte-garderie : accueillent des enfants de 3 mois à 5 ans. Le soutien des familles dans leur fonction parentale est inscrit dans le projet pédagogique de la halte. Les professionnels de la halte ont surtout un rôle d’écoute et de conseil. La halte en partenariat avec les acteurs « petite enfance » du quartier et Parentel a mis en place un café des parents une fois par moi. L’objectif est de permettre aux parents de se rencontrer afin qu’ils puissent échanger sur des questionnements communs et ainsi dédramatiser certaines situations.

L’AFEV : assure un accompagnement à la scolarité au domicile des collégiens par des étudiants. La notion de parentalité est également présente dans le projet pédagogique de l’association. L’association souhaite développer des rencontres entre parents.

Collège Lesven Jacquard : la CPE accueille tous les parents de 6ème pour présenter sa manière de travailler. L’objectif est de faire des parents, des partenaires de la scolarité de leur enfant. Il est parfois difficile « d’apprivoiser » les parents. Comment faire venir les parents à l’école pour « le plaisir » ? L’école est souvent vue comme une institution qui ne rappelle pas forcément de bons souvenirs.

Classe passerelle : a ouvert ses portes à la rentrée 2007. Cette classe s’adresse aux enfants du secteur scolaire de Pen ar Stréat / Nattier, ayant 2 ans avant le 31 décembre, n’ayant pas ou peu fréquenté une structure d’accueil de la Petite Enfance. Les enfants sont accueillis le matin du lundi au vendredi par Sylvie Le Doux (enseignante), Myriam Bihan-Poudec (EJE) et Sophie (ATSEM). Le projet prévoit des rentrées échelonnées après chaque vacance scolaire. Le passage en PS1 et l’accueil de nouveaux enfants semblent prématurés pour la rentrée de la Toussaint. 14 enfants fréquentent régulièrement la classe. Au sein de la classe passerelle, les parents ont une place importante. Des ateliers parents / enfants sont mis en place les lundis et vendredis matin. Les parents participent également aux actions du quartier (petits ponts, parents raconteurs d’histoires…). Au sein de la classe, le travail d’écoute des parents est très important. Le lien n’est pas focalisé seulement sur l’apprentissage scolaire. Il est nécessaire de faire confiance à ce que les parents peuvent apporter.

CAF : dans le PEL, la place des parents est une orientation portée par l’ensemble des partenaires. Or, peu de parents participent aux instances PEL, il est donc nécessaire d’imaginer de nouvelles façons pour faire émerger les besoins, les intérêts des parents.

Quelles sont vos attentes par rapport à ce groupe de travail ?

3 pistes de travail se dégagent : - avoir des apports extérieurs sur les questions de parentalité : idée de faire intervenir des personnes ayant étudiées cette question. - mutualiser les expériences de chacun sur le quartier, hors quartier. Informer les collègues sur ce qui se fait dans chaque structure autour de la parentalité. Prendre connaissance d’actions innovantes. - améliorer les relations parents / professionnels : lien avec la charte « pour un meilleur accueil des parents dans les structures éducatives ».

Portfolio