Réunion PEL Brest Bellevue du 9 novembre 2006

vendredi 28 mars 2008, par Dallet Martine

Cette réunion était destinée à préparer l’assemblée générale du PEL du 28 novembre 2006. Des dessins réalisés par les participants sont annexés au compte-rendu. Il leur était demandé de représenter par un dessin la démarche PEL.

1) Vous participez aux réunions PEL mais que venez- vous y chercher ? • De l’information, de la connaissance sur le quartier
- les différentes structures
- les partenaires
- les projets qui sont développés
- les problématiques qui lui sont propres
- la perception de « l’ambiance »

• La participation à un réseau permettant l’échange entre des acteurs d’horizons différents

• La participation des parents d’élèves

• Le soutien pour de nouveaux projets

2) L’absence de certains acteurs...peut s’expliquer par • La complexité de la démarche pouvant être perçue comme une usine à gaz et donc réservée à des initiés • Une approche institutionnelle pas assez concrète pour mobiliser les autres acteurs • Un manque de valorisation des projets réalisés • Le PEL est souvent réduit aux réunions plénières de quartier • Un problème d’horaire des réunions à 17h30 qui ne permet pas la participation des parents • L’existence d’un nombre important de dispositifs sur la Ville et en interne des structures qui amène à faire des choix • L’arrêt de groupes thématiques (sport par exemple) • La difficulté à lire ce qu’est le PEL • La difficulté à dépasser sa propre logique • Les difficultés rencontrées au démarrage du PEL et l’interruption qui a suivi • La difficulté à animer la pluralité

3) Les orientations du PEL • Globalement les orientations ne sont pas connues mais certains vont les rechercher pour un projet nécessitant une demande de financement • Pour le quartier, un manque d’analyse du territoire et d’identification des enjeux qui lui sont propres • Quelles orientations définir pour le quartier en se fixant des priorités, ce qui permettrait d’éviter l’éparpillement 4) Les changements survenus à Bellevue dans le domaine de l’éducation • Une réorganisation des publics enfants et jeunes entre les centres de loisirs des structures du quartier • Une réflexion sur le public qui ne fréquente pas la structure et qui a débouché sur un travail d’animations de rue qui est une manière d’aller à la rencontre de ce public • Une meilleure connaissance des partenaires et de leurs projets

5) Les pistes d’amélioration… • Créer une identité collective du quartier • Définir avec précision les enjeux du territoire et les pistes d’action qui en découlent • Rechercher et proposer des formes de rencontres autres que les réunions plénières qui faciliteraient la participation d’un plus grand nombre et en particulier les parents • Donner une plus grande place au concret • Les supports d’information et de communication • Sortir des logiques financières pour construire un projet de quartier concerté

Il faut que ça bouge et que je gagne quelque chose avec les autres

Portfolio

Documents joints

Word - 30.5 ko
Word - 27 ko
Word - 29 ko
Word - 23.5 ko
Word - 27.5 ko
Word - 32.5 ko
Word - 255.5 ko
Word - 24.5 ko