GROUPE THEMATIQUE "Jeunesse"

mercredi 20 février 2008, par Stéphanie LEON
Réunion du 20 Décembre 2007

Axes de travail :
- La jeunesse dans la cité/dans la Ville
- L’implication des jeunes dans différents espaces

Sylvain Aubrée ayant souhaité qu’une réflexion sur la jeunesse soit menée au sein du PEL Bas Rive Droite, présente le contexte de ce groupe sur la rive droite.

Il s’agit d’un enjeu fort sur le bas de la rive droite. Il existe déjà un partenariat très actif qui sera à renforcer dans le cadre de ce groupe jeunesse.

Constat :

Des partenaires sont absents aujourd’hui : des contacts seront établis avec eux début janvier 2008 pour les inviter à travailler sur cette thématique.

Sylvain Aubrée, fait référence au réseau jeunesse Bas Rive droite qui a fonctionné jusqu’au mois de juin 2007.

Il explique les raisons de la remise en route de ce réseau : tisser d’avantage de liens et de transversalité sur ce thème de la jeunesse qui font parfois défaut. L’idée étant de se retrouver toutes les 6 semaines environ et de créer un espace ressource.

Il serait donc opportun d’y associer différents acteurs intervenants dans le domaine de la jeunesse.

Sylvain propose ainsi d’associer : les collèges, les lycées, Laure Lauvergeat (coordonnatrice du DRE sur la Rive Droite), des associations comme Vivre la rue …

Propositions :

1. Démarche transversale sur le temps scolaire et périscolaire (jeunes de + de 18 ans). Associer d’autres personnes ressources

2. Possibilité d’associer également des personnes ressources des services de la Mairie ou bien de l’extérieur (sociologues, psychologues…)

3. Associer ponctuellement dans le groupe, des jeunes. En effet, seront débattus dans ce groupe des sujets concernant la jeunesse, l’idée de les associer pourrait être intéressante.

Idée maîtresse du groupe :

« Qu’est ce qui réunit les partenaires autour de cette thématique jeunesse ? »

- La lutte contre les exclusions

- Cet espace qui deviendrait un espace ressource, permettrait de faciliter les liens entre les différents acteurs sur un même territoire.

- La co-construction : idée de travailler sur des actions communes.

Registre de la socialisation : c’est-à-dire tout ce qui se joue en terme de passages :

• collège vers lycée

• lycée vers monde du travail

• jeunesse Vers monde des adultes …

Il s’agit d’un espace où on travaille sur la prévention.

Sylvain mentionne qu’un questionnaire va être transmis à l’ensemble des collégiens pour les interroger sur la façon dont ils occupent leur temps libre, sur ce qu’il leur manque pour l’occuper… Il pourrait être intéressant de se référer aux résultats obtenus pour déterminer des pistes de travail.

Il mentionne l’expérience menée par le Lycée Dupuy de Lôme dans le cadre de la citoyenneté : des lycéens ont rencontré le maire de la Ville de Brest afin de l’interroger sur son mandat.

Les lycéens pourraient donc être associés sur toutes ces questions autour de la citoyenneté, ce sujet étant inscrit dans leur programme. L’idée de la thématique jeunesse est d’approfondir certains enjeux qui concernent l’ensemble des partenaires.

Exemple concret : la mise en place d’une passerelle « Hip-Hop » entre plusieurs équipements de quartier (CS de Kérourien, CS de Kérangoff et MPT du Valy-Hir).

Dans l’idée de la prise en compte du jeune dans sa globalité ; il est suggéré de travailler en lien avec la Mission Locale pour la mise en place des différentes passerelles.

Il est proposé d’associer aux prochaines rencontres du groupe : les lycées, les collèges, les CPE, le CCAS (local rue de Maissin), un travailleur social du Conseil Général, le PLR, le dispositif relais Kerbonne, et Vivre la Rue ; afin de constituer un groupe élargi. L’idée d’intégrer Don Bosco est également proposée.

Question :

quelle place est laissée aux jeunes ?

En effet, on parle beaucoup de la place des jeunes dans la société, d’inter génération. On constate des difficultés pour les accueillir, dans les centres de loisirs notamment. Il est nécessaire de trouver une harmonisation.

Constat : les problématiques des jeunes sont les mêmes partout. Une prise en compte des jeunes dans leur globalité est nécessaire, c’est-à-dire en y englobant leur famille. Les parents ont évidemment un rôle primordial à jouer.

Portfolio