COMPTE RENDU DE REUNION PLENIERE

mercredi 20 février 2008, par Stéphanie LEON
8 novembre 2007

La réunion commence par la présentation de deux fiches actions, qui seront proposées en maîtrise d’œuvre le 18 décembre 2007, pour une validation budgétaire au conseil municipal de janvier 2008.

FICHE ACTION « DE L’ECOLE NOTRE-DAME DE KERBONNE AU JARDIN BLEU »

Présentée par Maryvonne LE CHAT du Centre Social de Kérangoff, Erwan BALCOU, professeur des écoles à l’école Notre Dame de Kerbonne, Isabelle CAMPS animatrice de Vert Le Jardin, Valérie AUDEBERT, Marie-Hélène EOZENOU et Marc VATIN, tous trois jardiniers au Jardin Bleu de Kérangoff.

Ce projet concerne la classe de CE1 de l’école Notre Dame de Kerbonne et se déroulera sur l’année scolaire 2007-2008 à raison d’une ou deux séances mensuelles selon la saison.

Il a pour objectif de partager les activités jardinage du Jardin Bleu du Centre Social de Kérangoff avec les enfants de l’école, afin de leur faire connaître le quartier, de favoriser les échanges intergénérationnels avec les jardiniers, d’impliquer les parents dans la démarche Il est réalisé en lien avec l’Association « Vert le Jardin » qui apporte son soutien technique et pédagogique. Ce projet servira de support à une approche sur le développement durable et également dans le cadre du programme scolaire « sciences et découvertes »

OBSERVATIONS :

Jean-Claude Brélivet estime que le financement demandé au PEL reste élevé, même si le projet est intéressant. Il s’interroge également sur le financement de projets pendant le temps scolaire et la crainte de voir multiplier des fiches actions analogues.

Maryvonne Le Chat fait remarquer que ce projet, bien qu’intervenant sur le temps scolaire, est réalisé à l’extérieur de l’école en lien avec des partenaires associatifs, conditions requises pour le PEL Il est convenu que les porteurs de cette fiche viennent nous présenter un bilan de leur action en juin ou septembre 2008, notamment en ce qui concerne les mises en oeuvre partenariales.

FICHE ACTION « ACROSPORT »

Présentée par Pierre JESTIN, Président du Comité Départemental de Gymnastique FFG, Marie-Thérèse GUYAVARC’H, secrétaire du Comité, Cathy LE STUM du Patronage Laïque Jean Le Gouill et Elyane PAILLER du Centre Social de Kérangoff.

Ce projet s’adresse aux filles de 10 à 14 ans.

Il s’articulera en deux temps :

- Des séances hebdomadaires, le mercredi, au Patronage Laïque Jean Le Gouill

- Des mini-stages de 3 demi-journées en février et avril 2008 au Centre Social de Kérangoff

Il propose l’initiation à l’acrosport ou gymnastique acrobatique afin de faire découvrir différentes formes de pratiques sportives, d’intégrer les jeunes dans un groupe et de favoriser les règles de vie collective et l’apprentissage du vivre ensemble. Bien qu’activité ludique, cette pratique demande de la rigueur, de l’assiduité. Une démonstration en fin d’année permettra de valoriser les compétences acquises.

OBSERVATIONS :

Les partenaires présents soulignent l’intérêt d’ouvrir cette activité également aux garçons. Un flyer a été diffusé à cet effet auprès des associations et des équipements de quartier de la Rive Droite. Un point intermédiaire pourra être fait à l’issue des vacances de février afin de connaître la fréquentation, la mixité et l’intérêt des jeunes pour cette activité.

Cette fiche action sera également présentée au PEL Haut Rive Droite le 12 novembre prochain.

Les participants réitèrent le constat du manque d’infrastructures sportives sur la Rive Droite, entravant le développement de leurs activités.

REUNIONS THEMATIQUES

Lors de la rencontre du 27 septembre dernier, il avait été proposé de mettre en place des réunions thématiques qui mobiliseraient plusieurs partenaires sur des mêmes attentes. Dans ce sens, un courrier ou un mail ont été envoyés à l’ensemble des partenaires afin de recenser les thématiques dominantes sur lesquels ils souhaitaient se mobiliser. Suite à cet envoi, une dizaine de réponses ont permis d’établir un tableau, joint au précédent compte rendu et reprenant les thématiques les plus souvent abordées :

- Accueil éducatif
- Accueil de loisirs
- Enfance – temps scolaire/ articulation projets d’école
- Parentalité
- Petite enfance

Après un temps d’échange, les partenaires ont convenu de travailler sur deux groupes :

- Groupe Petite Enfance - Enfance Le groupe intégrera les temps scolaire et périscolaire

- Groupe Accueil éducatif – Accueil de loisirs

Il intégrera également l’articulation des projets d’écoles Ce groupe permettra de poser les problématiques liées à l’obligation d’organiser un accueil éducatif dans les collèges ZEP, ses conséquences sur l’accompagnement scolaire proposé par les équipements de quartier, la mutualisation des moyens….

- Une thématique jeunesse sera également proposée. (Sylvain AUBREE, Coordinateur Jeunesse Rive Droite regrettant qu’une réflexion ne soit pas menée sur les 14-18).

La parentalité étant un thème transversal, il sera présent dans les trois groupes

ECHANGES

Catherine COUTURIER fait part qu’une réflexion est déjà en cours en ce qui concerne les conséquences de l’accueil éducatif des collèges en ZEP, étendu l’année prochaine aux autres collèges et primaires. Le groupe mis en place permettra d’alimenter cette réflexion.

TRAITEMENT DES FICHES ACTIONS

Les fiches actions émanant des groupes thématiques seront présentées par le porteur de projet à la réunion de maîtrise d’œuvre territoriale Bas Rive Droite (Elu Ville, Ville/CAF/Education Nationale) qui se réunira tous les deux mois. Les fiches seront ensuite transmises par courrier ou par courriel aux différents participants pour avis et information. Elles pourront également faire l’objet de débats ou d’échanges en groupes thématiques.

Après ces différentes concertations, elles seront présentées en maîtrise d’œuvre PEL Ville pour validation.

Elles feront l’objet d’un récapitulatif lors des réunions plénières. Leur évaluation se fera également dans ce cadre.

Toutefois, il est indispensable que les référents (ville/CAF/Education Nationale) soient informés de l’élaboration d’un projet bien avant la rédaction d’une fiche action. Ceci afin de valider que le projet soit bien en lien avec les orientations du PEL et de pouvoir participer, par la mise en réseau des partenaires PEL, à son accompagnement.

Portfolio