Voyage à travers le son

lundi 18 février 2008, par Stéphanie LEON

PORTEUR DU PROJET :

Ecole primaire La Providence

DEFINITION DE L’ORIENTATION :

Orientation 1  : Favoriser l’accès à tous à la Culture

Orientation 2  : Développer l’apprentissage du vivre ensemble et de la responsabilité

Orientation 5 : Promouvoir l’innovation en éducation pour s’adapter aux besoins des enfants

DUREE DE L’ACTION :

Début : 11 octobre 2007

Fin : juin 2008

Publics visés :

8-10 ans

DESCRIPTIF DE L’ACTION :

Le « Voyage dans le son » est un projet s’appuyant sur le son et le mouvement, enrichissant les capacités d’écoute des enfants, et favorisant la transversalité et les passerelles entre les arts.

C’est un projet artistique complet, mené sur une année entière par une classe de CM1-CM2 de l’école primaire de la Providence.

Dans un premier temps, les enfants travaillent une bande son à partir des éléments récoltés lors de la « Pêche aux Sons » au port de commerce.

Ensuite, cette bande son sera le support d’un travail en danse contemporaine.

Enfin, des représentations seront proposées en fin d’année scolaire afin que les parents puissent prendre la mesure du travail réalisé pendant l’année. Un carnet de bord sonore est enregistré par les enfants au fur et à mesure de l’avancement du projet. Il est important qu’ils puissent partager cette expérience avec leurs parents. C’est l’occasion de ramener ce carnet de bord à la maison afin de le faire découvrir à leur famille.

Ce projet a pour finalité de permettre aux enfants de se rendre acteurs d’un projet sur le long terme (pour eux, une année scolaire), de s’y investir dans un groupe où ils doivent être à l’écoute des autres. C’est une démarche collective au service d’un projet artistique dans le quel les individualités trouvent leur place. Critère fort de développement de l’enfant, l’artistique est un facteur d’épanouissement, un espace d’expression fort.

Aventure artistique et humaine, le « Voyage dans le Son » est aussi l’opportunité pour les enfants dès le plus jeune âge de pénétrer dans une structure culturelle, La Carène.

En proposant une complémentarité des compétences (culturelles, artistiques, pédagogiques) au service des enfants, le « Voyage dans le Son » est un projet novateur se dotant de volets pédagogiques, pratiques, techniques et artistiques.

Henri Pierre Deroux, plasticien sonore, intervient d’abord en classe pour présenter la démarche de captation sonore, faire écouter aux élèves des productions d’artistes référents en la matière.

Puis lors des séances suivantes, la classe se rend à La Carène. En demis groupes, les élèves travaillent à de la captation sonore sur le port de commerce avec des enregistreurs : c’est « la Pèche aux Sons ». L’autre partie de la classe participe à des ateliers d’écoute active présentés par Hélène Petton, conseillère musique à la DDEC.

Au fur et à mesure des séances, les enfants passent de l’écoute de phénomènes naturels et urbains à une écoute active et sélective de ces matériaux sonores.

Les enfants passent de l’utilisation des capteurs sonores comme simple mémoire à son utilisation comme instruments de musique. Les sons enregistrés à l’extérieurs sont réécoutés, analysés et réutilisés pour créer une bande son par Musique Assistée par Ordinateur (travail en studio MAO sur logiciels libres à La Carène). Suite à une séance à l’école avec les deux intervenants, le relai est pris par Sabine Guivarch, danseuse contemporaine.

Les enfants travaillent avec elle différents ateliers sur la musique qu’ils ont crée avec Henri Pierre Deroux.

Le projet est complet, les séances autour du son sont aussi importantes que celles autour de la danse. Le fruit du travail avec Sabine Guivarch sur la bande son des enfants fera l’objet de deux représentation en formule spectacle : l’une en mai à La Carène et une autre dans le cadre du festival « Fou DT », festival danse/théâtre de la DDEC au théâtre de Cornouaille à Quimper en juin 2008.

Ces représentations ne sont pas la finalité du projet, mais un moyen pour les familles de découvrir un travail élaboré tout au long de l’année, travail qu’ils auront pu suivre grâce au Carnet de bord. Lors de la représentation, l’installation sonore est aussi un travail visuel sui est mis en valeur par le plasticien Henri Pierre Deroux. Par le mouvement, la danse, l’occupation de l’espace, les enfants investissent physiquement le lieu tout en l’habitant de manière sonore par la bande son.

Durée et rythme des ateliers

Périodicité : 1 séance tous les 15 jours sur temps scolaire

Durée d’une séance : 2 heures

PARTENAIRES :

• Ecole de La Providence • DDEC • La Carène • Henri Pierre Deroux • Sabine Guivarch

OBJECTIFS :

• Permettre la découverte et les pratiques de différentes expressions artistiques

• Offrir à l’enfant différentes situations d’apprentissage

• Permettre l’éducation au choix, l’épanouissement de tous et l’écoute des autres

• Expérimenter de nouvelles formes d’actions éducatives pour répondre au mieux aux besoins des enfants, des parents.

MOYENS :

• Passerelles entre musique et danse contemporaine

• Ouvrir vers les liens interdisciplinaires

• Utilisation d’enregistreurs sonores

• Approche de la Musique Assistée par Ordinateur

• Développement de l’écoute active

• Développer la culture de l’oreille.

• Favoriser des partenariats avec des compétences spécialisées extérieures (artistes, créateurs, lieu de diffusion musicale...).

• Création d’un projet complet ensemble

• Diffusion du spectacle à Saint Martin

• Réalisation d’un carnet de bord sonore que les enfants ramènent chez eux

• Utilisation d’enregistreurs pour saisir le son, appréhension du territoire sonore de manière différente.

• Travail sur les logiciels libres.

RESULTATS ATTENDUS

• Réalisation de la bande son pour les ateliers danse. Le spectacle est créé et interprété par les enfants de bout en bout.

• Favoriser une certaine maîtrise des outils informatiques au service de l’artistique.

• Développement du sens critique, de la curiosité.

• Dès le plus jeune âge, les enfants se familiarisent avec les nouvelles technologies.

Portfolio