Compte rendu de la réunion du 3 mars 2005 - PEL Haut de la Rive Droite

vendredi 5 juillet 2013, par Hakima Moussaid

Etaient présents :

Dominique HUET (Conseil Général - CDAS Plymouth), Nathalie CHALINE (GPAS), Violaine GUILLOUX (Association Côte Ouest), Albert MINEO (Centre social de Kerourien), Régine ROUE(EPM de Kerourien), Claudine LE DONGE (Centre social de Kerourien), Anne LE GAC (Conseil Général - CDAS Plymouth), Laurence MENEZ (CCAS - service gens du voyage), Christophe FILLIETTE (MPT de Saint-Pierre), Pascale MOISAN (Bibliothèque des Quatre Moulins), Hubert CONGARD (PLM de la Cavale Blanche), Michel JACOB (FCPE Jean de la Fontaine), Maryvonne PERSON (Référent Education Nationale), Marie-Jo KERBRAT (Référent CAF), Michel BRIAND (Adjoint au Maire), Hakima HABIBI (Référent Mairie).

Excusés : Daniel IMPIERI (MPT de Saint Pierre) ; Marie-Claire EDY (PLM de la Cavale Blanche), Claudie TALOC (GPAS) ; Alain KERVERDO, Nelly SEYMOUR (MPT du Valy-Hir) ; Magdeleine DANIEL (PLM Jean Le Gouill) ; Maryse NEDELEC (Domicile Action) ; Laurence SANSEAU (Bibliothèque des Quatre Moulins) ; Hervé ROZEC (Centre social de Kerourien) ; Patrick FLOCH (Collège de Keranroux).

Présentation de fiches action :

• Les Maisons d’enfants de Keranroux, par le GPAS. Le groupe demande au porteur du projet de réfléchir sur le moyen de présenter aux adultes les productions photos et la parole des enfants lors d’un temps particulier (exposition photo, présentation par les enfants...). L’appareil photo numérique demandé sera mis à disposition, par l’intermédiaire de l’EPM de Kerourien ou du service Démocratie Locale, Citoyenneté et Nouvelles Technologie qui met à disposition des associations brestoises du matériel informatique et numérique (appareils et caméscopes numériques, minidisc, vidéoprojecteurs, portables...). De ce fait le budget sera à revoir.

• Les coulisses du cinéma, par l’association Côte Ouest. Le groupe propose de valoriser les productions lors de la prochaine rencontre des vidéos de quartier qui aura lieu en décembre, ainsi qu’à la rencontre Ecrit public et multimédia qui aura lieu au quartz les 25 et 26 janvier 2006.

Remarque : Hubert Congard déplore que des financements importants soient accordés à des projets n’impliquant qu’un groupe de personnes restreint, alors que sur du fonctionnement quotidien il est très difficile d’obtenir des financements.

Conférence « cohérence et co-éducation » :

Un tour de table a permis de recueillir les remarques sur l’intervention de Frédéric Lefèvre (DDJS) et Laurence Davoust (FOL 29 - Ligue de l’enseignement) sur le thème « cohérence et co-éducation ». Il apparaît que ces interventions n’ont pas répondu à nos attentes. En particulier la partie consacrée aux définitions de la co-éduction. Ce qui a même pu ajouter de la confusion pour certains. Une note positive : le travail en groupe a permis les échanges et le débat, surtout autour des besoins des enfants. Mais c’était un temps trop court...

Il en ressort quelques remarques :

• Il a été noté que depuis quelques temps, de nouvelles personnes participent aux réunions. Nous nous sommes posé la question de l’accueil que nous pouvons leur réserver. En effet, nouveaux venus, ils peuvent se sentir perdus et peuvent avoir du mal à s’intégrer dans le groupe. Nous ne savons pas quel est leur niveau d’information sur le PEL : faut-il leur présenter la démarche ? De quelle manière ? Avec quel support ? Doit-on ménager un temps de présentation des différentes personnes présentes ? Comment construire une mémoire collective ? Une proposition d’élaboration d’un carnet d’histoire sur les actions engagées a été proposée.

• La question de la forme de nos réunions a également été posée. Faut-il préserver la forme actuelle, la réunion plénière, qui ne facilite pas les échanges à cause du nombre important des participants ou faut-il ménager des temps de travail en groupe pour une prise de parole de tous ?

• La question de la place des parents et des enseignants a été posée à cause du peu de participation de ces personnes à nos réunions. Comment les impliquer plus activement dans la démarche PEL ?

• Pour continuer à travailler sur la question de la co-éducation, les participants souhaitent mieux se connaître et échanger sur les actions sur les actions entreprises par chacun. Ce sera le sujet de notre prochaine réunion.

Prochaine réunion le : Jeudi 14 avril 2005, de 17h30 à 19h Au GPES, 10 rue Père Ricard (en face du centre social de Kerourien)

Portfolio